La Troisième Période Intermédiaire 
(de -1085 à -730)

 

 

En -1085, Hérithor ex-général devenu grand prêtre se déclara Roi  de Haute Egypte à Thèbes. Sur son trône lui succéderont : Piankhi, Pinedjem I et II, Masahert, Menkheper-rê, Nesbenebded... La même année à Tanis, SMENDES se déclarait Roi de Basse Egypte.

   

     Noms   des   Rois   égyptiens   de    
la   XXIème   Dynastie   de   Tanis

  Dates approximatives  
des  règnes (av. J.C.)

   Hedjkheper-Rê  Sétepen-Rê  Smendès

-1085  à      ?

Néferka-Rê   Hikouast  Aménémès

?

  Akheper-Rê  Sétepe-Amon Psousennès  

règne 19 ans

  Ouserma-Rê  Sétepen-Amon  Siamon    

règne  49 ans

Noutkheper-Rê Sétepen-Amon

règne  17 ans

  Titkheperou-Rê  Sétepen-Amon   Psousennès  

...   à   -950

 

En -950 le roi Libyen CHECHONQ 1er s'empare du Royaume du delta et installe sa capitale à Bubastis. Sous le règne de CHECHONQ 1er (-950 à -929), la religion subit de plein fouet l'influence berbère et la déesse chatte Bastèt devient la grande déesse nationale elle sera associée à la déesse lionne Sekhmet ! Le nouveau roi berbère sans complexe alla même jusqu'à nommer son fils : Grand-Prêtre du royaume du Sud et fit même ériger à Thèbes un nouveau grand temple à la déesse BASTET.

Le dogme égyptien basculait sur ses valeurs fondamentales, le culte des idoles reprenait  le dessus sur celui d'AMON... Paradoxalement c'est Chéchonq 1er qui accueillit sur ses terres l'hébreu Jéroboam obligé à l'exil par son frère Roboam. Sous prétexte que des bandes de bédouins écumaient la région des lacs amers Chéchonq 1er envahit Gaza et mit le siège devant Jérusalem qui, pour être libérée dû livrer le trésor du roi Salomon à l'envahisseur ! Comprenant un peu tard les plans de son prétendu protecteur Jéroboam essaya en vain de s'enfuir, tandis l'usurpateur du trône égyptien étendait sa suzeraineté sur la Syrie et la Palestine en -925.

Neuf rois libyens constitueront la XXIIème dynastie libyenne qui régna jusqu'en -817 à Bubastis.

Six autres rois libyens formeront la XXIIIème dynastie en régnant depuis Tanis. Cette dynastie s'éteindra lorsque le prince égyptien Tefnakht détrônera en -730 Osorkon IV (dernier roi libyen ) et transférera sa capitale à Saïs.(Delta)

En - 883 monte sur le trône assyrien un roi particulièrement cruel Assurnarzipal II, tandis qu'en Egypte se poursuivait la dynastie libyenne avec le règne d'Osorkon II (de -874 à -850), il faudra attendre jusqu'en -730 pour voir enfin s'effondrer le dernier roi Libyen de cette XXIème dynastie !

 


Statue d'Assurbanipal

 

 La Période dite de "BASSE EPOQUE" 
(de -730 à -333)

 

La difficile période des rois de SAIS  (-730 à -525)

 

Tefnakht, prince originaire de Saïs, détrôna le dernier roi libyen et ayant pris le pouvoir sur le royaume du Delta envisagea de reprendre également le royaume du sud actuellement régi par un roi Ethiopien qui régnait sur Thèbes depuis sa capitale NAPATA.

Hélas, l'entreprise échoua et l'Ethiopien du nom de Piankhi reçut la soumission de Tefnakht et après sa victoire regagna Napata où il mourut en -716. Son frère Chabaka lui succéda sur le trône d'Ethiopie. En -689 l'Ethiopien Taharqa nomma un gouverneur à Thèbes et alla s'établir à Tanis, d'où il lança une campagne d'intrigues qui exaspéra les Assyriens.

En - 671 l'Assyrien Assahardon s'empara de Memphis et fit prisonnier toute la famille du roi TAHARQA qui tenta en vain par deux fois de reconquérir le delta. Taharqa mourut en -664 son fils Tanut-Amon lui succéda, mais le nouveau roi assyrien Assurbanipal le prit à revers en lui coupant la route du sud . Ainsi prirent fin à jamais les règnes des Ethiopiens sur la Haute Egypte. Hélas la ville de Memphis fut reprise par les Assyriens et la ville de THEBES fut entièrement mise à sac et Necho 1er fut nommé roi du delta par les Assyriens...

 

   Noms des rois de la  
  XXVème Dynastie nubienne
 

 Dates des règnes (av. J.C.)

Piankhi

-751  à  -716

Shabaka

-716  à  -701

Shabataka

-701  à  -690

Taharqa

-690  à  -664

Tanoutamon

-664  à  - 656

 
PSAMMETIQUE 1er - fils du défunt Nécho fut désigné par l'Assyrien comme Roi Unique des deux royaumes égyptiens qui crurent voir en sa personne un représentant soumis.

En - 653 Psammétique 1er profitant d'une guerre que se livraient l'Elam et l'Assyrie, chassa les Assyriens hors des frontières grâce à l'aide militaire du roi GYGES de Lydie et l'institution d'importants corps de soldats mercenaires étrangers. Comme sous l'Ancien Empire, Memphis était redevenue la capitale des deux royaumes et Saïs remplaçait l'antique Héliopolis dans son rôle de guide et de gardien théologique.

Les nobles se faisaient à nouveau enterrer dans les nécropoles de Saqqarah ou à l'Ouest de Thèbes. L'Egypte semblait renaître dans sa foi et son unité retrouvée. En -627 la mort du roi Assurbanipal déclencha une guerre de succession dont profita le roi de Chaldée Nabopolassar qui s'empara successivement d'Uruk, de Sippar et même de Babylone où il se fit proclamer roi en -616.

Cette même année -627 les Scythes (de farouches cavaliers des steppes) soumirent les Mèdes sous leur autorité puis continuèrent à déferler par bandes sur l'Assyrie du Nord et la Palestine. Psammétique intervint alors pour stopper leur avance.

En -625, le chef mède Cyaxare fit assassiner les chefs scythes lors d'un festin où il les avait invités et se libéra ainsi de leur tutelle.

En -613 : ASSUR puis NINIVE (-612) furent envahies, pillées et détruites.

En -610 mort de Psammétique 1er, Nékao II lui succède sur le trône.

En -609 profitant de l'effondrement de l'Assyrie, Nékao II envahit la Syrie et la Palestine où il bat Josias roi de Jérusalem à Megiddo qui meurt au combat. Trouvant Joachaz, fils de Josias, non conforme à ses intérêts, il le destitue au profit de son fils Elyaquim (Joiaqîm) qui lui accepte de verser le tribut de guerre à l'Egypte.

Quatre ans plus tard le prince Nabuchodonosor II inflige une sévère défaite aux égyptiens à Karkémish, puis il poursuit tous les fuyards pour les exterminer. Nabopolassar étant mort c'est Nabuchodonosor II qui vient percevoir les tributs de Syrie, de Phénicie (Liban) et de Jérusalem. Ces pays se tournent alors en vain vers l'Egypte pour solliciter son aide, mais Néchao II limitera ses frontières à Gaza.

En -598 Joiaqîm nouveau roi de Jérusalem essaie de se libérer du joug babylonien. Un an plus tard Nabuchodonosor II prend Jérusalem, pille le trésor du temple et déporte Joiaqîm qu'il fait remplacer sur le trône par son oncle Sédécias.

En -589, à la mort de Psammétique II son fils Khaâib-Rê, Apriès doit, à peine monté sur son trône, combattre les Babyloniens. Nabuchodonosor II revient mettre le siège devant Jérusalem qui capitule au bout de deux ans (!) L'armée égyptienne venue pour libérer Jérusalem battra en retraite, le pauvre Sédécias qui est capturé lors de sa fuite, verra finalement son fils mis à mort avant d'avoir lui-même les yeux crevés.

Mais la déroute d'Apriès va provoquer un esprit de fronde en Egypte qui dégénérera en véritable guerre civile lorsque les mercenaires égyptiens Makimoïs appelés à l'aide par le prince de Cyrène (attaqué par les doriens) reviendront en piteux état...

En -570 le général Amasis prend le pouvoir et selon Hérodote concentre les dissidents grecs et cariens dans la région de Naucratis. Pour quelques années l'Egypte va vivre une ère de paix et de prospérité. Amasis consolide son amitié avec les grecs et le roi Crésus de Lydie. Il ira même jusqu'à financer la reconstruction du temple d'Apollon à Delphes lorsqu'il sera détruit en -548 par un incendie.

 

    Noms des pharaons de la   
 XXVIè  Dynastie saïte

 Dates des règnes (av. J.C.)

Psammétique Ier

-663  à  -609

Néchao

-609  à  -594

Psammétique II

-594  à  -588

Khaâib-Rê  Apriès

-588  à  -568

 (ex-général)  Amasis

-568  à   -525

Psammétique III

-525  

 

La domination PERSE sur l'Egypte

 

Noms des rois de la XXVIIme
Dynastie perse achéménide

Dates des règnes (av. J.C.)

Cambyse (perse)

-525  à  -522

Darius I

-522  à  -485

Xerxès

-485  à  -464

Artaxerxès I

-464  à  -424

Darius II

-424  à  -404

 

En -526 Psammétique III monte sur un trône chancelant, or cette même année CAMBYSE II qui vient de succéder à Cyrus II marche sur l'Egypte pour écraser à Péluse au printemps -525 la malheureuse armée égyptienne. Psammétique III se réfugie alors dans Memphis, son dernier bastion qui tombe à son tour. Psammétique sera emmené enchaîné à Suse et l'on raconte que Cambyse fit égorger le malheureux taureau APIS et le mangea en disant " voyez comment on mange le dieu des Egyptiens ..."

Un prêtre de Saïs (Oudjahorresné) qui était passé au service des perses instruisit Cambyse dans les traditions égyptiennes et obtint du roi le déblaiement des immondices encombrant l'accès au temple de Neith (la mère de Rê) et le rétablissement des processions traditionnelles égyptiennes.

 

 
Archer de Darius 1er - roi de Perse

 

A la mort de Darius 1er en -486 son fils XERXES 1er monte sur le trône et l'Egypte en profita pour se soulever, hélas ce soulèvement égyptien sera mâté dans l'oeuf.

En -465 ARTAXERXES 1er succède au défunt Xerxès 1er - Même si ce roi fit assassiner ses frères qui avaient priorité à la succession, il se montra clément vis à vis des juifs qu'il autorisa à rentrer par groupe dans leur pays d'Israël !

En -404 ARTAXERXES II (Mnémon) monta sur le trône impérial de Perse qu'il gouverna jusqu'en -358. Il ne put faire face en l'an -398 au soulèvement du nouveau pharaon NEPHERITES 1er de Mendès qui pour un temps du moins débarrassa l'Egypte de la domination perse et engagea son peuple dans une alliance militaire avec Athènes !

 

   Noms des pharaons de la  
  XXIXème  Dynastie 

 Dates des règnes (av. J.C.)

Néphéritès Ier

-398  à  -392

Achoris

-393  à  -380

Psammouthis

-380  à  -379

Néphéritès II

-379  à  -378

 

Le pharaon NECTANEBO 1er (règne de -378 à -360) originaire de Sébennytos dans le delta du Nil repoussa avec succès une offensive de reconquête de l'armée perse.

 

    Noms des pharaons de la   
 XXXè  Dynastie

 Dates des règnes (av. J.C.)

Nectanébo 1er

-378 à  -360

Téos

-361  à  -359

Nectanébo II dernier
  pharaon indépendant  

-359  à  -341

Artaxerxès III Ochos
2ème conquête perse

-341  à  -338

Arsès

-338  à   -335

Darius III   Codoman

  -335  à   -330  

 

Son successeur et petit-neveu NECTANEBO II fit une nouvelle alliance avec les Grecs, pour repousser l'armée du conquérant Artaxerxès III (-351), mais il ne put endiguer un nouvel assaut perse (-342) et dû s'enfuir pour se mettre à l'abri dans les monts de Haute Egypte. Ce fut le dernier pharaon égyptien indépendant.

De - 336 à -330 monta sur le trône perse DARIUS III (Codoman) qui lui aussi, ne parvint pas à endiguer l'armée d'ALEXANDRE III le GRAND qui en -333 envahit la Perse et battit définitivement l'armée de Darius III à Gaugamèles en -331 avant J. C.

 

Buste d'Alexandre le Grand

  

La  domination  GRECQUE  sur  l'Egypte

 

A l'automne -330 le gouverneur satrape Mazakes remet à ALEXANDRE III Le Grand la province d'Egypte sans combat ! Alexandre dont le rêve était d'unir tous les peuples fut accueilli par les Egyptiens comme un libérateur, mais il mourut à Babylone à l'âge de 32 ans ! Ses successeurs avides de pouvoirs se livrèrent alors une guerre impitoyable qui se poursuivit jusqu'à la prise de pouvoir par les romains. En fait, dès son intronisation, Cassandre, le nouveau roi de Macédoine fit périr Olympias (la mère d'Alexandre le Grand), Roxane (son épouse) et Alexandre IV (son fils).

En Egypte, son général, fils de Lagos, fonda la première dynastie grecque et prit le nom de PTOLEMEE 1er en -323. Il s'installa à Alexandrie et en Haute Egypte il créa une nouvelle capitale religieuse Ptolémaïs pour évincer le rôle de Memphis.

Même si sous cette dynastie de grands temples comme Edfou, Dendérah, Esna, Kôm-Ombo et le temple d'Isis à Philae furent reconstruits, on a du mal à considérer la naissance du nouveau dieu Sérapis (dont la racine vient du taureau APIS qui devient Osiris à sa mort) et qui se transforme en Zeus - chef de tous les dieux...

Nous sommes loin de l'esprit religieux d'Imhotep et des constructeurs de Pyramides ! D'ailleurs le peuple d'Israël ne sera épargné non plus : le séleucide Antiochos IV voulant helléniser Jérusalem alla jusqu'à sacrifier du sang de porc sur l'autel sacré, puis en volant le trésor du temple provoqua une révolte juive conduite par Mattatias Macchabée et ses quatre fils qui fonderont la dynastie des princes asmonéens.

En Egypte, Ptolémée II, fils et successeur (-285 à -246) répudia sa première épouse pour épouser sa soeur ! Le frère et la soeur exigèrent d'être déifiés... Ptolémée IV (le débauché) fit assassiner toute sa famille...

Comme cette dynastie d'origine grecque avait de plus en plus tendance à favoriser ses propres colons, des égyptiens se soulevèrent d'abord à Alexandrie puis à Thèbes en Haute Egypte... Ptolémée XII qui régna de -80 à -58 et de -55 à -51 laissa les romains s'emparer le l'île de Chypre et dû s'enfuir sous les menaces de révoltes ! Même si les romains le rétablirent sur son trône, il mourut 3 ans plus tard en laissant son trône à PTOLEMEE XIII (âgé de dix ans) lequel venait juste d'épouser sa soeur aînée Cléopâtre VII, âgée de dix sept ans ! Croyant plaire à César le jeune pharaon fit trancher la tête de Pompée, qu'il apporta à César qui bouleversé en pleura. Puis le jeune pharaon chassa Cléopâtre sa soeur et épouse d'Alexandrie.

 

La  domination  ROMAINE  sur  l'Egypte

 

César qui était devenu l'amant de Cléopâtre, chassa son frère et le fit mourir au combat. Cléopâtre était ambitieuse, avare et très possessive. César mourut assassiné. Cléopâtra VII épousa alors Marc Antoine le nouvel empereur d'Orient et elle lui fit croire à son grand amour ! Antoine répudia son épouse légitime Octavie, (soeur d'Octave),  mais Cléopâtra l'abandonna à Actium en ordonnant à son général le repli stratégique de sa flotte. Elle venait d'offrir à Octave la défaite de Marc-Antoine. Celui-ci se suicida sous la fausse rumeur du décès de Cléopâtre.

 

La Reine Cléopâtre

 

A son tour Cléopâtra préféra la mort plutôt que de retourner à Rome enchaînée comme une esclave derrière le char triomphant d'Octave... Césarion (le fils de Cléopâtre et de César)  fut assassiné sur les ordres d'Octave qui devint le Grand empereur AUGUSTE, qui désormais régnait sur tout l'Empire de Rome dont l'Egypte n'était plus qu'une petite Province...

Longtemps l'image d'Osiris et d'Isis continua à vivre dans l'esprit du peuple entièrement soumis à son occupant. Mais lorsque la religion copte (chrétienne d'Orient) devint la religion d'Etat, les temples furent démolis ou transformés en dépotoirs d'immondices et il faudra attendre la venue de J. Fr. CHAMPOLLION en 1822 pour retrouver peu à peu le sens des vieilles écritures hiéroglyphes dont certaines dorment encore sous les sables de l'Egypte.

 

Retour à la page précédente

 

o - o - o - o - o - o - o